Explorez le métier de

CEO de startup.

Le CEO (Chief Executive Officer)

Selon moi, une startup est une entreprise collective ayant pour objectif d’innover pour créer ou redessiner de nouveaux marchés.

Ce nouveau marché doit-être permettre la production de solutions « répétables » et « scalables ».

C’est donc par nature une structure extrêmement risquée car elle ne
bénéficie pas ou peu d’éléments de comparaison lui permettant d’avoir
une route balisée.

Le CEO est celui qui doit, dans cet environnement incertain, avoir
une vision précise, et être capable de la partager à son équipe, à ses
partenaires et ses clients.

Le CEO est le chef d’orchestre de l’entreprise. Il doit organiser, prioriser et planifier les tâches à réaliser. Pour cela, il doit être capable de comprendre et appréhender l’ensemble des opérations de l’entreprise. Il doit être à même de décider quelles sont les décisions à prendre à chaque obstacle et assumer les échecs de son équipe.

Le CEO, selon moi, ne doit pas être un manager, mais un leader. Il doit inspirer son équipe pour que celle-ci donne vraiment le meilleur d’elle-même. Ses actions, son empathie, et donc sa manière de s’exprimer sont donc essentiels.

Un bon CEO n’a pas de mauvais partenaires. C’est lui même qui n’est pas bon ou qui n’a pas pris les mesures nécessaires.

C’est donc une charge très lourde, qui peut-être soulagée par la mise en place de process et d’historisation des décisions prises pour que ce qui a déjà été tranché ne soit pas systématiquement de retour sur la tapis.

Cette fonction est chez nous soutenue par « le bras droit » du CEO, à savoir mon associé Joseph. Le bras droit est consulté systématiquement et décharge le CEO de l’ensemble des tâches chronophages mais indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise. Il est capable de remplacer le CEO si celui-ci est retenu.

StartUp CEO
CEO vision

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :